Trente-six chandelles / Marie-Sabine Roger. – Paris : Editions du Rouergue, impr. 2014.

trente

« Tourner la page ne sert pas à grand-chose, quand c’est le livre entier que l’on voudrait changer ».

Victime d’une malédiction familiale, Mortimer Decime sait depuis toujours qu’il va mourir à 36 ans à 11h comme son père, son grand-père, son arrière grand-père… Vêtu de son plus beau costume, il attend. Mais le destin en a décidé autrement et la mort ne vient pas. Merde ! Persuadé qu’il allait mourir, Mortimer a laissé son amour s’envoler pour les States, a rendu son appart, sa bagnole et démissionné de son job.

Ecrit avec beaucoup d’humour et de recul, le roman de Marie-Sabine Roger est parsemé d’éléments rocambolesques et habité par des personnages aussi fantasques que vrais. On y trouve une fille aussi irréelle qu’un petit lutin qui pleure sous la pluie et bosse dans un salon de toilettage pour chiens. On fait la connaissance de Nassardine et Paquita, un couple improbable qui envoie valser familles et préjugés. Nassardine, un homme sage et plein d’autodérision, est tombé raide dingue de cette blonde sur escarpins vêtue de léopard à la répartie tranchante (pas le léopard, la blonde). Voilà que le couple se lance dans la crêperie ambulante. On suit alors le trio Mortimer-Nassardine-Paquita sur plusieurs années autour d’un camion à crêpes. Grâce à la « non-mort » et avec l’aide de Nassardine et Paquita, amis et parents de substitution, Mortimer va devoir tout reposer à plat et s’interroger sur le sens de sa vie. Cette vie qui n’est qu’un grain de sable dans le sablier du temps et qui nous file entre les doigts… Va-t-il pouvoir rattraper ce qu’il laissé filer ?

Et si la peur de la mort nous empêchait de vivre notre vie à fond ? A quoi bon… puisque l’issue est la même pour tous. Un beau roman sur la vie et le temps qui nous est imparti. Une incitation à se poser, observer de l’extérieur sa propre vie et faire la part des choses entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s