Les Déferlantes / Claudie Gallay. – Arles ;) : Editions du Rouergue, impr. 2008

41bvgZeP9BL__SX345_BO1,204,203,200_

Elle fuit le passé, il le fouille. Il s’appelle Lambert, elle n’a pas de prénom. Réfugiée de l’amour et de la mort, elle s’isole à la Hague, une terre perdue à la pointe du Cotentin, pour étudier le comportement des oiseaux migrateurs. Ici, des personnages brisés tentent de se reconstruire ou de vivre tant bien que mal. On y trouve un vieil homme rongé par la culpabilité et le remords, une vieille femme défigurée par la jalousie, une trentenaire haineuse aux amours contrariés, un sculpteur écorché vif, une vieille folle qui pleure les morts que la mer lui a pris.

Comme la vie, la mer noire et menaçante avale les êtres chers et recrache des fantômes qui nous hantent. « L’autre, même enfoui, on voudrait pouvoir partir avec ». Comment oublier et passer à autre chose ? Claudie Gallay explore les régions intempestives de l’âme, les profondeurs abyssales de la souffrance qui ressurgit toujours sous forme d’écume. Le roman souffle fort sur les sentiments, la plume fouette le cœur et le vent de l’écriture fait déferler les douleurs. Là où tout semblait dormir calmement comme l’eau d’un lac paisible, la narratrice vient rouvrir les plaies et faire surgir la vérité houleuse des émotions enfouies sous les non-dits, les mensonges et le temps. Loin du silence de la mer, on assiste à son déchaînement, au spectacle des vents si puissants qu’ils retournent les passions refoulées et les ramènent avec force sur le rivage.

Quand, dans un courant vertigineux, la littérature ramène les profondeurs de l’âme humaine à la surface, elle a gagné son pari. Alors on dit merci.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s