L’arrière-saison / Philippe Besson. – Paris : Julliard, impr. 2004.

Besson donne vie au tableau de Hooper. Comme le peintre, il suspend le temps avec magnificence. Il met le présent sous les projecteurs, fait durer l’instant et restitue avec grâce la beauté de ses émotions. Ces moments fugaces, ces soirées furtives qui s’évanouissent dans l’éternité – il les retient avec toute la mélancolie douce qui caractérise son écriture. Cette goutte d’eau dans l’océan de la vie, il la rend plus luminescente que jamais. C’est jaune, doré, ça fait ressortir le rouge de la passion accoudée au comptoir. Besson place ses personnages dans un halo lumineux. Il n’est pas l’écrivain mais … Continuer de lire L’arrière-saison / Philippe Besson. – Paris : Julliard, impr. 2004.

Les Passants de Lisbonne / Philippe Besson. Paris : Julliard, impr. 2016.

Ils ne font que passer et pourtant c’est assez. Suffisant pour se comprendre, se confier à l’inconnu qui vous connaît mieux que quiconque, qui vous cerne par vos cernes, saisit la solitude dans vos yeux, voit clairement le deuil se dessiner sur les plis de votre visage. Deux âmes se rencontrent et errent dans les rues de Lisbonne. Deux moitiés qui ne peuvent s’unir mais peuvent tout au moins se parler, échanger leur souffrance, comparer leurs séparations. Lisbonne, ville portuaire où les bateaux vont et viennent. Et les deux protagonistes de cette histoire vont et viennent dans les limbes du … Continuer de lire Les Passants de Lisbonne / Philippe Besson. Paris : Julliard, impr. 2016.