Millarca ou la véritable histoire de Carmilla (éditions du Petit caveau, 2020)

En lice pour le Prix Aventuriales 2021, Millarca ou la véritable histoire de Carmilla est un récit vampirique et gothique qui se déguste avec plaisir.

Avec cette réécriture du récit de Joseph Sheridan Le Fanu paru en 1872, Orlane Escoffier réhabilite le personnage de la vampire Carmilla ainsi que l’homosexualité féminine présentée alors comme une déviance découlant d’une emprise démoniaque. Laura, la jeune fille séduite par Carmilla est ici beaucoup moins naïve et leur relation repose sur la simple rencontre entre deux personnalités solitaires. L’écrivaine nous livre une très belle histoire d’amour et de désir, dans une style envoûtant et fidèle aux codes du roman gothique. On s’enfonce dans une atmosphère à l’inquiétante étrangeté, esquissée dans la brume de décors macabres et ténébreux, où la frontière entre le réel et le rêve s’estompe. Château perdu (« Tu m’as ému… »), forêt mystérieuse, ruines architecturales d’un passé qui n’a pas dit son dernier mot, vestiges d’histoires d’amour non scellées, peaux de marbre et visages de nacre, romance funèbre… Tout y est. Il y a quelque chose du conte, de la nouvelle fantastique du XIXè, quelque chose qui prend sa source dans les récits lointains d’une beauté mordante et immémoriale. Et cette histoire, la « vraie » version de l’histoire, c’est Millarca qui nous la raconte aujourd’hui, âgée de quelques siècles, à la manière d’« Entretien avec un vampire », en la léguant à une éditrice du nom de Mona.

Seul bémol : le passage brutal du passé simple au présent, aussi intentionnel soit-il, qui m’a totalement déroutée. A part ça, le récit d’Orlane Escoffier nous ensorcelle, nous envoûte, nous vampirise comme le regard sombre et mystérieux de son héroïne hybride. Sans pour autant innover dans le récit de vampires, elle fait couler un sang frais et délicieux dans la littérature fantastique contemporaine.

« Château perdu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s