Une histoire de l’île d’Errance (Tomes 1,2,3), Flora Grimaldi & Maike Plentzke (Glénat, 2015/2017)

Une histoire de l’île d’Errance nous amène dans un univers fantasy où vivent, chacun de leur côté, Humains et Créatures. Jusqu’au jour où Bran, le fils du roi, pénètre dans la Forêt Interdite…

La première chose à savoir lorsque l’on s’aventure dans les 3 tomes de l’île d’Errance, c’est que l’on va être bien baladé. Baladé d’un récit à l’autre, du présent au passé, de la Forêt Interdite aux intrigues de palais, du point de vue des Humains au point de vue des Créatures, de l’animal à l’humain. Tout cela se croise et s’entremêle, à la manière des grands récits de légendes celtiques dont s’est inspiré Flora Grimaldi. Fascinés, éblouis, surpris, nous errons dans l’île d’Errance sans jamais être déroutés car tous ces arcs narratifs se font écho comme les cris du corbeau dans les lointaines falaises. On y rencontrera des princes orgueilleux remis à leur place par des malédictions magiques, des sorcières-renardes au coeur d’or, des Sylvains pacifistes victimes de la folie des Hommes, des jeunes femmes courageuses qui ne sont pourtant pas destinées à régner. Bref, l’histoire de Bran, Macha et Sarah. Une histoire éclatée qui pourrait se lire en tous sens, un puzzle narratif avec des pièces à rassembler. Une histoire faite de guerres, d’amour, de trahisons, de destinées. Une histoire où les humains n’ont pas le beau rôle, sauf peut-être Macha… Une histoire teintée d’humanisme écologique mais qui jamais ne sombre dans la simplicité. Une histoire qui prend sa source dans les contes et légendes, peuplée de créatures anthropomorphes, servie par des illustrations magiques et oniriques qui n’ont de cesse de sublimer Mère Nature.

Un récit complexe et original qui se distingue de la fantasy classique. Une errance méditative sur une île magique assassinée par l’arrogance des Hommes. Bref, le récit d’une « nature morte ». Crôa Crôa.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s