Brindille / Rémi Courgeon. – Paris : Milan, 2012.

« Les poings sont faits pour s’ouvrir et les doigts pour s’envoler « .

Petite parenthèse pour indiquer que je ne m’appelle pas Ju La Brindille parce que je me prends pour Kate Moss ! Bon il est vrai que je suis fine, filiforme et sublime mais comme diraient feu Fabien et ce cher Pitou, manquerait le nez (je suis sûrement la seule à me rappeler cette conversation mais bon)! Et le nez ben comment dire, le nez se voit comme un nez au milieu de la figure ! Cela dit, je reste persuadée que s’il eut été plus court, il eut changé la face du monde.

Brindille est un album jeunesse de Rémi Courgeon qui aborde le thème de la famille. Il raconte la difficulté à se construire au sein de la cellule familiale et fait un joli pied de nez 😉 aux préjugés sexistes plus ou moins inconscients.

Capture d’écran 2012-10-24 à 11_43_13

Brindille, seule fille de la fratrie, en a marre d’être cantonnée aux tâches ménagères. Elle décide alors de se battre et d’apprendre à se défendre en s’inscrivant à un cours de boxe. Lors du match ultime, Brindille reçoit des mots d’amour et de soutien de la part de ses frères et de son père que Rémi a choisi d’insérer dans des gants de boxe géants en forme de cœur (en bon pro de la mise en page). Brindille prend alors conscience qu’elle est tout simplement aimée. L’histoire se termine sur une image de Brindille adulte jouant du piano avec son enfant sur les genoux.

Capture d’écran 2012-10-24 à 11_48_14

Rémi Courgeon évoque ce juste milieu entre une rébellion excessive pour façonner sa propre identité et l’emprisonnement à perpétuité au sein des jugements familiaux. Dans le premier cas, on est amené à couper définitivement. Dans le second, on reste condamné à une forme de souffrance qui réside dans l’absence de reconnaissance. Le juste milieu : ne pas trop réfléchir et ressasser, faire ses preuves en expérimentant et en trouvant sa voix sans se détacher de ses proches, ne pas chercher la reconnaissance mais l’amour. Aimer et se rendre compte qu’on est aimée et peut-être plus soutenu qu’on ne le croit.

Un album à mettre entre toutes les petites mains !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s